Cet article est une enquête reposant sur quarante-neuf entretiens longs et ouverts de personnes travaillant principalement pour ALIMA et BEFEN et sur de nombreuses archives internes aux deux organisations ainsi que des périodes d’observations dans leurs bureaux respectifs à Montreuil, Dakar et Niamey. Il retrace l’histoire de la collaboration entre les deux organisations depuis 2009 et décrit l’évolution de leur relation.

L’enquête montre que ce qui avait commencé comme une volonté de « faire de l’humanitaire autrement » par le biais de partenariats Nord Sud s’est progressivement transformé en une collaboration symbiotique qui a bénéficié aux deux organisations tout en créant des tensions à l’origine de plusieurs exercices de réflexivité organisationnelle. Finalement l’étude montre que cette collaboration continuellement renégociée a produit des comportements, des stratégies d’action échappant (ou tentant d’échapper) aux modalités paternalistes de partenariat entre ONG du Nord et ONG africaines.

Publications
Les Papiers de la Fondation

N° 7 – Février 2017