DESGRANDCHAMPS Marie-Luce Suisse Histoire

Chargée d’enseignement à l’Université de Genève

 

Le projet de recherche

L'humanitaire en guerre civile

Marie-Luce Desgrandchamps est actuellement chercheuse invitée au Humanitarian and Conflict Response Institute de l’université de Manchester. Elle est également enseignante au département d’histoire générale de l’université de Genève depuis de plusieurs années.

Après des études de relations internationales et d’histoire, elle s’est intéressée à l’histoire de l’aide humanitaire, domaine auquel elle a consacré sa thèse de doctorat (Université Paris 1 / Université de Genève). Grâce à une bourse du Fonds national suisse de la recherche scientifique, elle a séjourné à l’Institut français de recherches en Afrique à Ibadan (IFRA-Nigeria), au King’s College London et à New York University. Ses recherches portent sur l’histoire de l’aide humanitaire, des ONG et des organisations internationales, plus particulièrement dans leurs rapports avec le continent africain.

Elle vient de publier un ouvrage intitulé L’humanitaire en guerre civile. La crise du Biafra (1967-1970), dans lequel elle revisite la place occupée par ce conflit dans l’histoire de l’humanitaire. Elle mène en ce moment un projet de recherche sur les débuts du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en Afrique subsaharienne.

 

 

 

 


Crédit photo : ©European Union