RAUDE Jocelyn France Sociologie

Enseignant-chercheur en accueil à l’IRD au sein de l’UMR « Unité des Virus Emergents »

Le projet de recherche

La santé publique face aux maladies infectieuses

Jocelyn Raude est chercheur au Département « Santé et Sociétés » de l’Institut de Recherche pour le Développement (UMR 190 « Unité des virus émergents » de Marseille) et maître de conférences au Département des Sciences Humaines et Sociales de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (Rennes).

Après l’obtention d’un doctorat sur la sociologie des crises alimentaires  en 2006 à l’Ecole des Hautes en Sciences de Sciences Sociales de Paris, il a été amené à travailler sur les maladies émergentes en milieu tropical dans le cadre d’un séjour postdoctoral à la London School of Economics. Ses principaux travaux de recherche portent sur la réponse des populations aux controverses et aux alertes sanitaires, c’est-à-dire sur la manière dont ces phénomènes influencent les comportements individuels et collectifs qui ont un impact sur la santé publique (comme les consommations alimentaires, les usages de produits de santé, ou encore les pratiques de prévention).

Depuis une dizaine d’années, il travaille plus particulièrement sur les processus d’adaptation sociale et cognitive aux risques et aux incertitudes liés aux maladies infectieuses émergentes (Chikungunya, Zika, Dengue) dans les départements français d’outre-mer (Guyane, Réunion, Martinique, Mayotte). Il est actuellement l’auteur d’une quarantaine d’articles scientifiques publiés dans des revues internationales de référence, et membre du comité de rédaction de la revue internationale Public Health Review.

 

 


Crédit photo : ©European Union