DJANE Adou dit Fatogoma Côte d'Ivoire Sociologie
Le projet de recherche

Action humanitaire - Idéologies - Transition

La Côte d’Ivoire sort progressivement de plus de dix ans de conflit politico-militaire dont les conséquences sur les populations vont déclencher l’intervention des acteurs internationaux et nationaux du champ humanitaire. Mais, il apparait un constat de déphasage et une interprétation différenciée chez les acteurs sur les modalités et les séquences de cette intervention humanitaire, avec ses enjeux sociaux et politiques. Cette interprétation différenciée entre les acteurs au regard de la permanence de l’événement déclencheur de l’intervention des humanitaires questionne les supports idéologiques de mise en retrait de ces derniers, à l’heure du débat sur l’éthique et les modalités de la transition humanitaire.

A partir de l’expérience de l’Ouest ivoirien, cet article propose d’analyser les formes de justification mobilisées pour rentrer et ou sortir du champ humanitaire. Il s’agit de voir comment ces formes de justifications sont réinvesties, les enjeux de leur mobilisation et les pratiques qui en résultent en lien avec la question de la transition humanitaire. Il ressort que la peur de créer la dépendance humanitaire en Côte d’Ivoire comme idéologie de sortie des acteurs internationaux, se présente au contraire comme une ressource qui entretient cette dépendance.

Publications
Les Papiers de la Fondation

N°3 – Janvier 2016