Les Pauses-Culture-Recherche

Afin de promouvoir les interactions entre les acteurs humanitaires et les chercheurs en sciences humaines et sociales, la Fondation Croix-Rouge française organise régulièrement « La Pause Culture Recherche » au siège de la Croix-Rouge française.

Notre ambition est d’incarner de manière concrète le lien entre recherche et société, au travers de retours d’expérience et de collaborations entre chercheurs en sciences humaines et acteurs humanitaires et sociaux ou encore d’artistes.

Présentation

Lors de cette 7ème édition, Romain Fathi, historien, enseignant chercheur à l’Australian National University (ANU) à Canberra en Australie et chercheur associé au Centre d’Histoire de Sciences Po à Paris, reviendra sur la conférence médicale de Cannes de 1919 et le tournant santé publique du mouvement Croix-Rouge, un moment clé pour comprendre l’expansion formidable de la Croix-Rouge au début du 20e siècle.

Il est aujourd’hui de notoriété publique que les Croix-Rouge du monde entier contribuent à l’amélioration de la santé publique par l’intermédiaire de très nombreuses actions médicales et sociales. Ce qui semble évident en 2024 était cependant loin de l’être il y a encore un siècle. Dans cette Pause-Culture-Recherche, Romain Fathi s’attachera à expliquer comment le Mouvement Croix-Rouge a revu ses priorités en profondeur dans l’immédiate après-Première Guerre mondiale pour éviter la démobilisation de millions de volontaires et de membres à travers le monde en transformant ses actions du temps de guerre en actions du temps de paix et de la reconstruction.

L’ADN Croix-Rouge, intimement lié aux champs de bataille dès la seconde moitié du 19e siècle avait déjà évolué au début du 20e siècle et pendant la Première Guerre mondiale. Mais c’est avec la conférence médicale de Cannes de 1919 – qui servit à justifier la création de la Ligue des Sociétés des Croix-Rouge (la FICR à présent) – que le Mouvement Croix-Rouge adopte officiellement un programme de santé publique à l’échelle mondiale, programme qui sera mis en exécution par ses sociétés nationales.

A Cannes, sont réunis parmi les meilleurs spécialistes médicaux de leur époque, dont plusieurs Prix Nobel, sous l’égide des Croix-Rouge américaine, britannique, française, italienne et japonaise pour définir un programme d’action médicale et de santé publique pour la Croix-Rouge, en particulier pour lutter contre les maladies vénériennes, la tuberculose, la mortalité infantile et la malaria. Si certaines sociétés nationales s’étaient déjà adonnées à de telles activités, l’ambition de la Ligue des Sociétés de la Croix-Rouge était de voir ces pratiques se généraliser à l’ensemble des sociétés nationales tout en soutenant leur multiplication. Le tournant santé publique de la Croix-Rouge fut en cela un réel succès.

Romain Fathi contextualisera ce tournant santé publique et tâchera d’expliquer pourquoi et comment les sociétés nationales de la Croix-Rouge l’ont soutenu et mis en pratique dans l’entre-deux-guerres.

Rendez-vous le

Mardi 25 juin 2024

de 13h à 14h30 au Campus Croix-Rouge – 21 rue de la Vanne – 92120 Montrouge
à l’espace 21 | Accélérateur d’innovation sociale – 1er étage

Programme

  • 13h – 13h05 : Présentation de l’invité – Virginie Troit, directrice générale
  • 13h05 – 13h40 : Intervention de Romain Fathi « La conférence médicale de Cannes de 1919 et le tournant santé publique du mouvement Croix-Rouge »
  • 13h40 – 14h30 : Questions/réponses et échange avec le public

L’invité

Romain FATHI-Photo portrait - Pause culture recherche | Fondation Croix-Rouge française

Romain Fathi est enseignant chercheur à l’Australian National University (ANU) à Canberra en Australie et est également chercheur associé au Centre d’Histoire de Sciences Po, à Paris. Il travaille sur la dimension transnationale de la guerre et de ses conséquences, que ce soit dans le contexte européen ou australien. Ses recherches portent également sur l’humanitaire et la Croix-Rouge, la Ligue des Sociétés de la Croix-Rouge en particulier.

Il est l’un des principaux chercheurs du groupe Resilient Humanitarianism, projet financé par Australian Research Council, qui s’attache à comprendre comme la Ligue des Sociétés de la Croix-Rouge (aujourd’hui connue en tant que FICR) a traversé le tumultueux vingtième siècle tout en s’adaptant à des besoins et des logiques humanitaires en constante évolution. Romain Fathi publie en français comme en anglais. Il a enseigné dans plusieurs universités, en France (Sciences Po) ainsi qu’à l’étranger (Yale aux États-Unis et l’Université du Queensland en Australie).

En partenariat avec
Logo Accélérateur d'innovation sociale