RICHARDIER Verena France Sociologie

Docteure en Sociologie, Ecole Normale Supérieure de Lyon, 2019

Le projet de recherche

En première ligne : reconnaissance et stratégie de professionnalisation des travailleurs du front humanitaire

Cette recherche part du constat des difficultés qu’affrontent les travailleurs en première ligne dans leur parcours, difficultés qui ont un impact sur la localisation de l’aide. Verena Richardier, Docteure en Sociologie (Ecole Normale Supérieure de Lyon, 2019), travaille en partenariat avec Mamane Sani, doctorant en anthropologie (Ecole Normale Supérieure de Lyon) et chercheur associé au LASDEL. Ils s’intéressent ici aux « petites mains » du front humanitaire, aux obstacles qu’elles rencontrent pour être reconnues professionnellement et aux stratégies de professionnalisation pour y parvenir. Cette recherche porte notamment sur les dispositifs de formation, comme celui porté par le Centre Afrique de Bioforce à Dakar.

Mamane Sani