Un article de Toily Anicet Zran de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, lauréat d’une bourse postdoctorale de la Fondation


Campagne en Côte d’Ivoire contre l’épidémie d’Ebola (ici à Abidjan, en 2014). Sia Kambou/AFP

De 2013 à 2015, l’épidémie d’Ebola qui a sévi pour la première fois en Afrique de l’Ouest a fait 28 646 cas confirmés, probables et suspects notifiés, dont 11 323 décès. La Guinée, le Libéria et la Sierra Leone ont cumulé à eux seuls 28 616 cas dont 11 310 décès, avec un ratio cas/décès de 3811/2543 pour la Guinée, 10 675/4809 pour le Libéria et 14 124/3956 pour la Sierra Leone.

Face au risque de contamination bien réel…

Lire la suite de l’article sur The Conversation