REVET Sandrine France Anthropologie

Docteure en anthropologie, chargée de recherche au Centre de Recherches Internationales de Sciences Po Paris.

Thèmes de recherche

Les coulisses du monde des catastrophes "naturelles"

Les premiers travaux de Sandrine Revet se sont orientés autour de l’anthropologie des catastrophes, avec une thèse sur les coulées de boue de 1999 au Venezuela (Anthropologie d’une catastrophe, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2007).

De 2008 à 2015, elle a mené une enquête multi-sites sur l’action internationale vis-à-vis des catastrophes qui l’a conduite des bureaux de l’ONU à Genève à plusieurs pays d’Amérique latine dans lesquels sont mis en place des programmes de prévention ou de gestion de catastrophes « naturelles ». Elle débute en 2018 une recherche sur le règlement par le droit des relations entre humains et environnement dans un contexte de crise à partir du cas du fleuve Atrato en Colombie, déclaré personnalité juridique en 2016. Elle coordonne ou participe à plusieurs réseaux de recherche sur les catastrophes (ARCRA en France, DICAN au sein de l’EASA).

Ecoutez Sandrine Revet parler de ses travaux et de son expérience lors du webinaire l’Instant recherche « Le regard des sciences sociales sur les catastrophes » du 18 mai 2021


Visionnez le portrait de Sandrine Revet, réalisé en 2019 à l’occasion de la remise de son prix de recherche

 

 

Prix de recherche 2019 : l’excellence scientifique récompensée

Le 25 septembre, la Fondation a décerné ses prix de recherche 2019, en partenariat avec AXA Research Fund. Trois lauréats au parcours exemplaire ont été récompensés dans trois catégories.

« Le regard des sciences sociales sur les catastrophes » : le replay est en ligne

Retour sur la quatrième édition de l’Instant recherche, qui a réuni en visioconférence trois chercheures pour discuter du regard des sciences sociales sur les catastrophes.